The Show will begin
come join us: team.event.rfc@gmail.com
On the road again
This is a bridge
This bridge is very long

A toi de jouer

18-07-2019

  Cette année, l’affiche met en scène Anne TRAN qui reste sur deux médailles continentales d’affilée avec sa partenaire Emilie LEFEL (bronze aux Jeux Européens en...

Read more

COURSE OLYMPIQUE TOKYO 2020

15-07-2019

  Dans un peu plus d'un an débutera la plus prestigieuse des compétitions mondiales au pays du Soleil Levant. Les badistes ont déjà à l'esprit la...

Read more

Tournoi inter-générationnel

23-06-2019

  C'est en cette journée Olympique du 23 Juin 2019 qu'a eu lieu notre traditionnel journée de rencontre inter-générationnel. Le Staff du Racing Club de France Badminton a...

Read more

Lee Chong Wei retirement

13-06-2019

Thanks LEE Chong Wei   KUALA LUMPUR (THE STAR/ASIA NEWS NETWORK) - Malaysian badminton star Lee Chong Wei has confirmed his retirement from the sport. The announcement, made...

Read more

Bienvenue

09-06-2019

Read more

 

Dans un peu plus d'un an débutera la plus prestigieuse des compétitions mondiales au pays du Soleil Levant. Les badistes ont déjà à l'esprit la qualification olympique qui a débuté il y a maintenant un peu plus de deux mois. Sudirman CupJeux Européens, de nombreuses compétitions comptant pour la course olympique ont déjà eu lieu. L'occasion de faire un point sur les qualifiés à l'instant T, à quelques jours des championnats du monde 2019 à Bâle

La qualification olympique, comment ça fonctionne ?

 

Simple (hommes et femmes)

76 joueurs prendront part aux Jeux Olympiques en simple, soit 38 joueurs par tableau. Sur les 38 places à prendre, une est attribuée d’office au Japon en tant que pays hôte, trois par invitation via une commission tripartite et enfin les 34 restantes seront distribuées en fonction des critères suivants : - Le classement à l’issu du 30 avril 2020 ;
- Le CNO ne pourra envoyer qu’un seul représentant par tableau, sauf si 2 de ses joueurs se retrouvent parmi les 16 premiers du classement auquel cas le CNO pourra envoyer deux joueurs à Tokyo ;
- Chaque confédération doit être représentée.

Double (hommes, femmes et mixte)

48 paires auront la chance de défendre leurs couleurs à Tokyo (soit 16 par tableau). Ici, aucune invitation ne sera offerte. Toutes les places sont à prendre pendant la qualification. Ses critères sont similaires aux simples. - Le classement à l’issu du 30 avril 2020 ;
- Le CNO ne pourra envoyer qu’un seul représentant par tableau, sauf si 2 de ses paires se retrouvent parmi les 8 premières du classement, auquel cas le CNO pourra envoyer deux paires à Tokyo ;
- Chaque confédération doit être représentée si au moins une de ses paires est classée sous la 50ème place. 

Vous l’aurez donc compris, il ne suffit pas d’être classé dans le top 30 ou top 16 pour s’assurer une place à Tokyo. 

 

Les français sur la bonne voie

Avec les belles performances des français aux Jeux Européens, chacun à récupérer des précieux points en vue d’une éventuelle qualification. 

Brice Leverdez a gagné, en plus de sa médaille d’argent, 5 950 points, arrivant 4ème au classement provisoire avec 13 394 points. Lucas Claerbout est le second français du classement (36) avec 6 760 points, et donc non qualifié. 

En simple femmes, Marie Batomene (40 – 5 938 points) talonne de près Qi Xuefei (39 – 6 370 points) et est donc la seconde française du classement. La lutte s’annonce serrée entre les deux femmes. Léonice Huet quant à elle dispose de 4 620 points et se trouve à la 55ème place du classement olympique. 

Concernant le double hommes, la paire Gicquel/Labar (18) est provisoirement qualifiée avec 9 599 points. Avec presque 5 000 points d’écarts, Kersaudy/Maio composent la seconde paire française du classement (35). 

Avec 4 900 points pris avec leur médaille de bronze, Lefel/Tran montent à la troisième marche du classement avec 18 349 points. 10 places plus loin nous retrouvons la paire Delrue/Palermo avec 10 145 points. 

Enfin, Gicquel/Delrue, qui ont aussi engrangés 4 900 points le week-end dernier, prennent la seconde place du classement provisoire avec 16 745 points. Seconde paire française, Labar/Tran pointent à la 17ème place. 

Provisoirement, nous retrouverions à Tokyo :
- Brice Leverdez (4 – 13 394 points) ;
- Qi Xuefei (39 – 6 370 points) ;
- Gicquel/Labar (18 – 9 599 points) ;
- Lefel/Tran (3 – 18 349 points) ;
- Gicquel/Delrue (2 – 16 745 points). 

 

 

Que retenir des listes ?

Les numéros 1 mondiaux en simple Kento Momota et Tai Tzu Ying se retrouvent respectivement à la 8ème et 12ème place respectivement, en ayant participé à un seul tournoi (Sudirman Cup) depuis le début de la course olympique. Suite aux non participations de Viktor Axelsen et de Rasmus Gemke, les deux danois pointent désormais à la 20ème et 21ème place. Avec un peu plus de 1 500 points d’écarts, les chinois Shi Yuqi (13), Lin Dan (19) et Chen Long (25) se trouvent dans un mouchoir de poche. Avec son unique compétition disputée depuis le mois de mai, Anders Antonsen pointe à la 35ème place avec 7 000 points. 

Avec 1 500 points d’écart, Chen YufeiMia BlichfeldtNozomi OkuharaLianne Tan et Akane Yamaguchi occupent les 5 premières places du classement féminin. Pour cause de blessure, la championne olympique en titre, Carolina Marin n’a pas encore marqué de point, en espérant un retour rapide sur les courts… 

Kamura/Sonada trustent la première place avec 19 653 points. Leurs compatriotes Endo/Watanabe quant à eux sont au pied du podium avec 14 563 points. Les numéros 1 mondiaux Gideon/Sukamuljo (15) sont à 13 places de la paire Ahsan/Setiawan (2). 

Les paires japonaises occupent 3 des 4 premières places du classement : Fukushima/Hirota (1), Matsutomo/Takahashi (2) et Matsumoto/Nagahara (4). La lutte s’annoncent serrées entre elles. Grâce à leur finale aux Jeux Européens, les paires Birch/Smith et Piek/Seinen remontent à la 5ème et 6ème place. Exemple parfait des critères de qualification, la paire indienne Ponnappa/Reddy n’est pour l’instant pas qualifiée au profit de la paire australienne (premier et seul représentant de l’Océanie dans le top 50) Mapasa/Somerville

Cet exemple se retrouve dans le tableau du double mixte où la première paire de la fédération océanienne se retrouve à la 58ème place et n’est donc, provisoirement, non qualifiée. En revanche, nous y retrouvons 2 paires anglaises avec les Adcock (4) et Ellis/Smith (10). Wang/Huang sont à seulement une centaine de points de Gicquel/DelrueWatanabe/Higashino pointent à la 8ème place. 

La route à Tokyo est encore longue avec près de 10 mois de compétition. Rien n’est joué, chacun a encore sa chance pour décrocher son billet pour les Jeux Olympiques 2020. Prochain point sur la course olympique après les Championnats du monde de Badminton 2019 ! 

 

(Source Badmania.fr)

https://badmania.fr/news-badminton-4156-course-olympique-2020-quels-qualifies-pour-tokyo-juillet-2019.html